NUNZIO de S. Scimone

NUNZIO
d’après le texte de Spiro Scimone

Mis en scène par Olivier Jeannelle

 

Un peu de Sicile et de tendresse
dans un milieu difficile…

feuille de salle

« Depuis toutes ces années (je commence à avoir lʼâge dʼun monsieur), jʼessaye dʼécouter le bruit des gens, pour que de tout le brouhaha du monde, émerge quelques paroles dignes dʼêtre écoutées… Ces paroles, cʼest ça : Le Bruit des Gens ! » Olivier Jeannelle – etcompagnie.org

Nunzio - Cie Le Bruit des Gens 07 ©BaptisteHamousin

 

NUNZIO d’après le texte de Spiro Scimone 

Cie Le Bruit des Gens

 

LIMOUX – SALLE MONTE CRISTO – JEUDI 19 DECEMBRE – 20h30

 

Deux compagnons, au passé commun incertain, se partagent un petit appartement. Ce jour-là, le jour où la pièce commence, la routine de leur vie se trouve subitement déplacée par l’annonce de la maladie de Nunzio. On ne sait pas bien ce que fabrique Pino. Il reçoit de mystérieuses enveloppes glissées sous la porte, fait des voyages tout aussi mystérieux, il prétend avoir une maison à la mer et essaie par là de rassurer Nunzio qui ne veut pas aller à l’hopital pour se faire soigner. Bref, une situation digne de Pinter, sauf qu’il s’agit ici de Siciliens, perdus dans le No man’s land industriel de l’Italie d’aujourd’hui…

L’appartement qu’ils partagent est comme un radeau d’humanité dans une ville où règne la loi du plus fort, où les collusions avec le monde du crime sont d’une banale normalité, et où l’individu demeure la principale variable d’ajustement d’une économie de marché devenue sauvage…

De la fébrilité muette qui les saisit devant cette mort qui avance, de la pudeur bourrue avec laquelle ils formulent une tendresse dont ils ne savent pas très bien quoi faire, de la fragile humanité de ces individus résistant avec leurs moyens à une oppression endémique, se dégage une touchante poésie du réel. Nunzio, premier texte de Spiro Scimone, est écrit en dialecte de Messine.

Avec le soutien de la ville de Limoux

 

Encadré par un gradin bi frontal de proximité, la scénographie imaginée sera épurée. Elle comportera les quelques éléments nécessaires à l’action : un point d’eau  rudimentaire, un réchaud, une table, deux chaises, une lampe. Rappelant certains studios de cinéma, les espaces seront suggérés…

Mot du metteur en scène Olivier Jeannelle :

Sur la place du spectateur : « le spectateur sera très très proche de l’action »

Sur l’auteur : « il se pose la question de à quoi ca sert de raconter des histoires aux gens »

Son ressenti : « ce qu’il raconte et ce que moi j’en comprends, ça ne correspond pas à ce que je vis ici tous les jours par contre on retrouve les même lignes de forces »

-Interview Olivier Jeannelle à propos de Bar/Nunzio de Scimone –

 

 

MISE EN SCÈNE : Olivier Jeannelle

AVEC : Olivier Jeannelle et Denis Rey

TEXTE : Spiro Scimone

CRÉDIT PHOTO :  Baptiste Hamousin

 

Informations pratiques :

Durée : 1h15

À partir de : 14 ans

Tarifs: plein 17€ – réduit 12€ – acti city 1€