PAS PLEURER d’après L. Salvayre Cie Ad Hominem

Deux récompenses pour un spectacle coup de poing : le prix Goncourt pour L. Salvayre, le Prix de la Critique 2017 pour la comédienne Marie-Aurore d’Awans

LIMOUX SALLE MONTE CRISTO

SAMEDI 12 OCTOBRE 20H30  à partir de 15 ansOK8ODWbx

Trois femmes pour convoquer les démons idéologiques de la péninsule ibérique qui a vu naître en son sein de façon simultanée les forces libertaires et fascistes.  On connaît l’Histoire et l’on sait qui sera pour longtemps vainqueur mais on sait moins la petite histoire des villages espagnols partagés et très vite déchirés entre l’idéalisme des nouvelles utopies et la réaction des propriétaires alliés aux notables et au clergé.

« ON A PERDU LA GUERRE, MAIS ON A GARDE LE SENS DE LA LUTTE », extrait.

C’est bien entendu du texte de Lydie Salvayre qu’il est question, Pas Pleurer, autour duquel Marie-Aurore d’Awans à la voix et Malena Sardi à la guitare proposent un regard dans une performance plus rock’n roll que sagement littéraire. C’est donc dans une ambiance électrique que le récit de Montserrat la mère de l’autrice s’offre à nous. Nous suivrons ses pas de toute jeune femme dans un monde naissant et excitant qui malheureusement ne saura pas tenir toute ses promesses de liberté, d’équité et de justice.

Ici, la mise en scène de Denis Laujol est toute viscérale et instinctive et donne une lumière énervée et musicale à cette histoire de femme découvrant le monde et ses alternatives pour finir par fuir le chaos de la guerre civile sur les routes des réfugiés d’un autre temps. L’adaptation du roman que propose Denis Laujol est éclatante. 

« Votre travail de mise en scène, le jeu si juste et si sensible de Marie-Aurore et l’accompagnement musical, tout m’enchante et tout me bouleverse. » Lydie Salvayre

Mise en scène : Denis Laujol

Interprétation : Marie-Aurore d’Awans

Musicienne : Malena Sardi

Assistant : Julien Caillot

Chorégraphe : Claire Picard