MoTTes, théâtre d’argile éphémère et sensible…

Le mercredi 18 octobre à 19h

à Limoux, salle Monte-Cristo

Découvrez « MoTTes »

Théâtre d’argile éphémère et fait main

 

MoTTes, de la compagnie pOisson sOluble, ouvre la saison 2017-2018 de l’ATP de l’Aude… Et ouvrir une saison avec ce spectacle, c’est faire le choix du sensible, du fragile et de l’éphémère… !

Voici quelques mots de la compagnie pour vous en dire plus :

> Trois planches, deux caisses, un atelier singulier.
> Trois mottes de terre, deux compères aux mains nues, un théâtre d’argile.
> Bercée, taillée, sculptée, l’argile s’anime en paysages et personnages éphémères.
> Écrasée, foulée, battue, la croûte terrestre subit l’empreinte de la frénésie humaine.
> De la tectonique des plaques aux temps modernes, MoTTes explore avec humour et poésie notre rapport à la Terre.

MottesDSC_0467-1-1024x678 B Beys

Sans parole et avec un fort impact émotionnel, MoTTes entraîne petits et grands dans une aventure humaine à l’échelle de la planète ! Un superbe spectacle, à ne rater sous aucun prétexte !

 

Voila ce qu’en dit la presse :

 (…) Sous les doigts agiles de deux artisans-clowns, le bloc d’argile se pétrit, se marionnettise (…) Un «théâtre de matière». L’expression sied mieux à ce spectacle que l’étiquette (du reste extensible et étirée d’année en année) de marionnette. Il y est pourtant bien question de manipuler, et pas qu’un peu : dans un atelier de poterie, deux artisans tentent de mater des mottes récalcitrantes–eux-mêmes, pas peu clowns, mettent un certain temps à apprivoiser leur espace et la présence de l’autre,s’adonnant à un duo de pantomime sous une musique millimétrée, installant sur le plateau une tonalité burlesque qui ne les quittera plus… ou presque (…) Naissance d’une créature ailée, de marionnettes un rien Frankenstein, jeu de masques moulés à même le visage… (…) la salle retient son souffle, une campagne et un urbanisme rural naissent d’une large planche d’argile ; peu à peu, la nature est sacrifiée à l’essor d’une ville. Soudain, c’est l’extinction, le gâchis né de la main de l’Homme, c’est Métropolis : l’un des artisans quitte sa bonhommie pour faire éclater sa rage… La forte unité théâtrale (lieu unique, jeu burlesque axé sur le duo…) protège justement le spectacle de l’éparpillement : on y entre avec eux, dans cet atelier, et sous leurs doigts habiles (ingénieux surtout), l’argile retrouve son mystère premier, son lien antique avec les notions de création et de métamorphose – n’est-ce pas à la fois la plus primitive et noble des matières ?

Par Manon Ona Mona, Le Clou dans la Planche

 

Regardez l’extrait teaser : Cliquer ici

 

Réservation fortement recommandée

> en ligne avec votre CB sur Festik, notre partenaire
> au 04 68 69 53 65 ou par mail à l’adresse atp.administration@orange.fr en précisant le nombre de places souhaitées.

 

Distribution

Écriture collective Nina Rius, Sébastien Dehaye, François Salon et Fabio Ezechiele Sforzini
Accompagnement artistique et compositions originales Fabio Ezechiele Sforzini
Céramiste associée Nina Rius
Scénographe Delphine Lancelle
Régie et Architecture sonore Jacques Rossello
Régie son David Auvergne
Avec François Salon et Sébastien Dehaye

À partir de 5 ans – Tarif unique 7 €

Durée 50 min 

 

 

Partenaires

Avec Les pierres de Gué – scènes d’Aude et d’Ariège, le Service Culturel de Lavelanet, le soutien de la ville de Limoux, de la Communauté de Communes du Limouxin et du Département de l’Aude.

ville de LimouxCC LimouxinDepartement_Aude.jpg

 

N’oubliez pas, vous pouvez transmettre cette info à vos amis, « liker » notre page Facebook pour être régulièrement informés de nos spectacles et, même, nous laisser votre adresse mail à atp.communication@orange.fr, si ce n’est pas encore fait, pour recevoir directement nos infos avant chaque représentation !

logo-atp