En fer et en os !

C’est l’histoire d’un chevalier qui a la vue brouillée et l’imaginaire qui déborde. A toujours regarder le monde par les trous de la visière de son armure, ça le fait fabuler. Dans sa p’tite tête, ça pédale en diagonale, et ça mouline, ça mouline. Partout il imagine que les gens sont bizarres, étranges, pas comme lui. Et pour un chevalier bon et gentil, c’est inacceptable, détestable. Alors il crie, « À l’attaque, aux armes, vite ! Il faut les arrêter, les enfermer ! » C’est l’histoire d’un chevalier qui n’y voit plus très clair. Et depuis qu’il est coincé dans sa carcasse de fer, il commence sérieusement à s’ennuyer. Va-t-il enfin quitter son armure ? Qui va bien pouvoir l’aider ? Une vraie quête initiatique l’attend, un long périple où il apprendra qu’à regarder la vie par le bout de sa lorgnette, on peut vite perdre la tête.

rb

Quand l’armure devient une prison de l’identité, quand le paraître atténue l’être, on s’oublie puis on se perd. Cette idée, Rachid Bouali la mène avec brio et poésie dans l’écriture, la mise en scène et l’interprétation de la pièce « En fer et en os » La Voix du Nord 10/12/13

Compagnie La Langue Pendue
à partir de 8 ans
durée 50 mn

THÉÂTRE JEAN ALARY CARCASSONNE
DIMANCHE 15 JANVIER 17H

logoTAB ss carca

Tarif unique 7 €
Réservation 04 68 115 915

Bien souvent ce qui nous fait peur, c’est l’idée que nous nous faisons des choses et la perception que nous en avons bien plus que la chose en elle-même. « Le problème, avec l’humain, c’est qu’il a une imagination débordante… Il faut qu’il apprenne à apprivoiser cette imagination.» B.Cyrulnik

Ecriture et interprétation : Rachid Bouali
Mise en scène : Rachid Bouali
Scénographie : Denis Bonnetier
Création lumière : Pascal Lesage
Création sonore : Olivier Martin

Photo : Frédéric Iovino

Spectacle accueilli avec le soutien de la ville de Carcassonne, dans le cadre de « Tous à Bord ! »

carca-logo