« 4 » : l’ATP en balade à Toulouse

« Le génial metteur en scène argentin nous entraîne avec lui dans un délire onirique et déroutant, repoussant toujours plus loin les limites de la création théâtrale »
(Les 5 pièces, Alicia Dorey, novembre 2015)

coq

« Pour ceux qui cherchent un thème, nos pièces sont idéales : comme nous ne nous y arrêtons jamais, la recherche du thème appartient au spectateur, ce sera son passe-temps, devoir déchiffrer ce qui dans la pièce lui semble familier ou évocateur. L’histoire c’est autre chose : nous mettons toute notre énergie dans l’histoire. Wim Wenders a dit que la simple mise en relation de deux images suffisait à faire surgir une histoire sous nos yeux. Dans 4, l’histoire parle d’une accumulation de grelots, de têtes de coyote, de mouvements dans des habits pleins de savon, de tourne-disques qui jouent la 4ème symphonie de Beethoven, de coqs qui prennent leurs aises, de petites filles de neuf ans, d’un peu de littérature, de vers attrapés par des plantes carnivores, d’un samouraï, de tennis contre un tableau de Courbet, de dessins animés, de réflexions sur le doggy style, de lumières de stades de foot et de drones qui apportent à la ville des rêveries sous forme de musique de cloches. » Rodrigo García, septembre 2015

Départ Limoux( parking lycée ) à 18h15
Départ Carcassonne( parking autoroute zone Planeto/Darty ) à 18h45

SAMEDI 16 JANVIER
Théâtre Garonne, Toulouse, 20h30

un spectacle programmé par le Théâtre Garonne, présenté avec l’Usine, Centre national des arts de la rue (Tournefeuille / Toulouse Métropole).

savon

texte, espace scénique, mise en scène Rodrigo García
avec 
Gonzalo Cunill, Núria Lloansi, Juan Loriente, Juan Navarro
vidéo Ramon Diago, Daniel Romero
son Daniel Romero, Serge Monségu
scénographie lumières Sylvie Mélis
assistant à la mise en scène John Romão
costume
 Marie Delphin
production déléguée Humain trop humain – CDN Montpellier
coproduction Théâtre Nanterre-Amandiers CDN, Festival d’automne à Paris, La Maison de la Culture d’Amiens – Centre européen de création et de production, Théâtre de Liège, Bonlieu scène nationale d’Annecy
Remerciement à la savonnerie Fer à cheval – Marseille

La réservation est obligatoire (04 68 69 53 65 ou atp.aude@orange.fr). Elle comprend le transport aller-retour et le billet d’entrée.

Spectacle en espagnol, surtitré en français.

TARIF PLEIN 30€
TARIF RÉDUIT 25€
TARIF JEUNE 18€

Logo Garonne

Rodrigo García / Une Biographie

Rodrigo García est né en 1964 à Buenos Aires. De 1986 à 2013, il vit et travaille à Madrid. II est auteur, scénographe et metteur en scène ; en 1989, il crée la compagnie La Carniceria Teatro qui a réalisé de nombreuses mises en scène expérimentales, en recherchant un langage personnel, éloigné du théâtre traditionnel. Ses références sont inclassables, elles traversent les siècles sans se soucier de la chronologie : on pense pêle-mêle à Quevedo – poète du Siècle d’or espagnol – à Beckett, Céline, Thomas Bernhard mais aussi à Buñuel ou encore à Goya de la période noire. D’ailleurs, il refuse de s’enfermer dans un théâtre « écrit uniquement pour des spécialistes, et qui fonctionne par codes et par dogmes ». Son écriture s’inspire du quotidien, de la rue où il a grandi, «dans cette banlieue populaire de Buenos Aires au milieu de copains destinés à devenir ouvriers ou maçons ». Il rêve d’un théâtre où « n’importe qui puisse pousser la porte » sans hésiter sur le seuil. Son écriture est un prolongement du réel dont il s’inspire fortement ; sa force réside dans la dimension poétique qu’il lui confère. Ses personnages peuvent débiter des horreurs, parler en argot – la langue de Cervantès est en ce sens peut-être plus inventive et plus crue que le français – García évite la caricature facile et se garde de tout naturalisme. Ses personnages se complaisent dans une déliquescence de la pensée, s’arrangent comme ils le peuvent pour exister et font semblant de croire que leur banale existence est des plus originales. Depuis janvier 2014, Rodrigo García est directeur du Centre Dramatique National Languedoc-Roussillon Montpellier. Il est l’auteur de nombreuses pièces dont il assure le plus souvent la mise en scène. 

Quelques repères :
Fallait rester chez vous, têtes de nœud (2002), J’ai acheté une pelle chez Ikea pour creuser ma tombe, L’Histoire de Ronald, le clown de chez McDonald’s (2002), Jardineria humana (2003, présenté au TNT en 2004), Accidens. Tuer pour manger (2005), Et balancez mes cendres sur Mickey (2006 au TNB) Cruda. Vuelta. Al punto. Chamuscada. (Bleue, saignante, à point, carbonisée) et Approche de l’idée de méfiance (festival d’Avignon 2007),Versus (2008, présenté à Garonne en 2009), Mort et réincarnation en cow-boy (2009, présenté à Garonne en 2011), C’est comme ça et me faites pas chier (2010, présenté à Garonne en 2011), Golgota picnic (2011, présenté à Garonne en 2011),Daisy (2013)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s