RETOUR à REIMS le samedi 5 décembre

Retour à Reims est un «essai autobiographique» de Didier Éribon. Il y raconte comment, après la mort de son père, il retourne à Reims sa ville natale. Il retrouve sa mère… et son milieu d’origine, ouvrier, qu’il a connu communiste. Le rejet de l’homosexualité dans sa famille lui avait servi de prétexte à un éloignement radical. Il réalise alors que c’est plutôt la honte sociale qui aura déterminé cet éloignement. Lui, le brillant intellectuel gay dont la réussite parisienne est patente, aura eu honte de ses origines prolétaires… Ce dévoilement fait théâtre quand le fils et la mère se retrouvent le temps d’une journée autour d’un carton de vieilles photos et déroulent leurs vies, leurs blessures, leurs incompréhensions ; notamment la dérive familiale vers le racisme et l’extrême droite. La puissance de l’adaptation théâtrale de Laurent Hatat nous fait vivre cette «pensée en action», sobrement incarnée par deux acteurs dont l’intensité du jeu met en partage ce fameux poids des origines. S’interroger sur le déterminisme social se révèle d’une vibrante actualité.

RaR

«L’adaptation de Retour à Reims ne peut laisser personne indifférent»
Le Monde
“Un spectacle sensible et intelligent” Télérama

par la compagnie Anima Motrix

CAPENDU – LE CHAI
samedi 5 décembre 21h

Tarifs 15 / 10 / 5 / 1 € (plein, réduit, jeune, acti city)

Tout public dès 14 ans

Réservations 04 68 69 53 65

Rencontrez le metteur en scène en cliquant ici

Un « grand petit » plus :
Vous voulez voir ce spectacle mais vos enfants sont trop jeunes ? L’association Cap’ Arc-en-ciel les accueille sur place avec des jeux pendant le spectacle. Gratuit. Dès 3 ans.
Réservation obligatoire auprès du Chai : 04 68 79 37 99

D’après l’essai de Didier Eribon publié aux éditions Fayard
Adaptation et mise en scène: Laurent Hatat
Avec : Sylvie Debrun et Antoine Mathieu
Collaboration dramaturgique : Laurent Caillon
Création lumière : Anna Sauvage, en collaboration avec : Dominique Fortin Création son : Antoine Reibre
Avec le soutien de la Maison des Métallos, la Région Nord-Pas de Calais et la DRAC Nord-Pas de Calais