Place aux jeunes !

Les élèves du Collège Le Bastion de Carcassonne sont allés au théâtre voir « Mr Agop » par la compagnie La Naïve ; ils vous racontent leur expérience avec l’ATP et « Collèges au Théâtre » :

L’histoire en quelques mots…

« Azad, le personnage principal (l’Arménien), est à l’aéroport pour revoir son ami : Paron Agop, celui qui le sauva quand son village fut exterminé. Sans aucune adresse, il rencontre une femme prête à l’aider pour 10 000€. » (Franck)

« Il doit retrouver Monsieur Agop parce qu’il doit lui révéler un secret. Puis il rencontre Yasmine, femme de ménage, et Constantin et Calendal les jumeaux qui conduisent un taxi. » (Gabriela)

malaurence_hebrard_2

« C’est l’histoire de Azad qui a vécu la guerre en Arménie. Il vient en France pour trouver et voir Paron Agop, l’homme qui l’a sauvé pendant la guerre. Azad doit lui révéler son secret… » (Tristan)

« Azad veut retrouver Paron Agop, celui qui l’a trouvé au pied d’un arbre quand il était petit. » (Assia)

Mon passage préféré…

« Lorsqu’ils sont dans le taxi et lorsque Calendal fait l’accent marseillais. » (Thomas)

« Quand Calendal faisait le vieux Corse. » (Malcolm)

« Quand Azad commence à raconter l’histoire de l’Arménie car ça m’a touchée. » (Gabriela)

« Je n’ai pas de passage préféré car j’ai tout aimé dans cette pièce. » (Léa)

« Quand Mégaphonian chante les chants marseillais. » (Jordan)

« A la fin, quand Azad a lu la lettre. » (Sandhya)

« C’est le moment où Yasmine joue la bergère et que Constantin et Calendal gâchent tout. » (Assia)

« C’est quand ils partent en taxi et que Constantin et Calendal n’ont pas le permis et se disputent. » (Inès)

Mr AGOP 1 malaurence_hebrard_6

Mon personnage préféré…

«  Mon personnage préféré est Calendal parce qu’il fait beaucoup rire. » (Franck)

« Ce sont les jumeaux car ils sont rigolos. » (Gabriela)

« Yasmine parce qu’elle donne toujours des conseils et qu’elle aide quand on a besoin. » (Léa)

« Calendal, car au lieu de dire  »parfaitement », il dit  »farpaitement ». » (Jordan)

« Azad, car il a vécu beaucoup de choses. Il est sincère. » (Sandhya)

« C’est quand Calendal faisait la chèvre. » (Kévin)

« Yasmine car elle est drôle. » (Axel)

« C’est Constantin car il fait le supporteur de l’OM. » (Dorian)

« Azad, car j’aime son accent et le personnage qu’il joue. » (Assia)

Une scène drôle…

« Celle où ils sont dans le taxi et quand ils vont revoir le Corse. » (Franck)

« Quand Jasmine a dit  »Zobi ». » (Malcolm et Dorian)

« Quand Constantin, la femme de ménage et Azad essaient de parler au Corse qui croit qu’ils sont de la police. » (Tristan)

« La scène drôle est quand le Corse fait semblant d’être sourd alors qu’il entend tout. » (Jordan)

« Quand les jumeaux sont dans le taxi et que Yasmine et Azad veulent rentrer dedans. » (Laura)

« Quand Constantin et Calendal se disputent dans le taxi. » (Victoria)

agop

Une scène émouvante…

« La scène qui m’a le plus ému c’est quand Azad fait la moral au supporteur de l’OM et la lettre d’Agop. » (Franck)

« C’était quand on a appris qu’Azad était le seul survivant entre les Arméniens et les Azerbaïdjanais. » (Malcolm)

« Lorsqu’Azad parle de quand il était petit en Arménie. » (Thomas)

« Quand la fille de Paron Agop raconte comment elle a rencontré Azad. » (Léa)

« Chez la bergère, fille de M. Agop : elle prend une voix douce qui a failli me faire pleurer. » (Manon)

« La fin de la scène avec Mégaphonian. » (Sandhya)

« Ma scène émouvante c’est à la fin, quand Azad doit rentrer chez lui. » (Laura)

« La fin, quand Yasmine ne veut pas l’argent et qu’Azad part en Arménie. » (Eva)

« Quand Azad joue du doudouk. » (Assia)

agop2

Cette pièce nous apprend que…

« Il y a eu un conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. » (Jordan)

« Cette pièce nous montre qu’aucune guerre n’est juste. » (Malcolm, Thomas)

« Il faut toujours croire et aller de l’avant. » (Clément)

« Nos petites vies sont bien tranquilles alors que beaucoup d’autres enfants sont en danger, menacés et orphelins chaque jour. » (Manon)

« Cette pièce nous apprend qu’il y a au la guerre en Arménie et que beaucoup de gens ont perdu la vie. » (Laura)

« Les guerres ne servent à rien. » (Dorian)

« La guerre n’est juste pour personne. » (Victoria)

Ce que j’ai aimé dans la mise en scène…

« J’ai bien aimé la musique quand Azad, Jasmine, Constantin et Calendal étaient dans la voiture. » (Malcolm)

« Ils ont reproduit un aéroport très semblable aux vrais aéroports. » (Léa)

« Quand ils font du théâtre dans le théâtre. » (Dorian)

« Des décors qui se changent par les comédiens dans une musique assez enjouée. » (Manon)

« Il y avait la bonne musique au bon moment. » (Laura)

« J’ai aimé le décor par ce qu’au début c’est dans l’aéroport, mais après, ce n’est plus du tout en rapport avec l’aéroport, alors qu’on garde quand même les mêmes éléments de décor. » (Inès)

Pour moi, le théâtre c’est…*

« Des personnes qui jouent un rôle en s’amusant. » (Franck)

« Des acteurs qui jouent le rôle de personnages en direct devant des spectateurs. » (Thomas)

« Pour moi le théâtre, c’est comme un film en vrai. » (Gabriela)

« Un endroit où il y a une scène pour pouvoir jouer et des sièges pour pouvoir regarder. » (Léa)

« Un récit vivant avec des personnages vivants. » (Tristan)

« Un art. Un divertissement, de la joie, des émotions. Un bonheur… » (Manon)

« Pour moi le théâtre c’est nous faire rire, nous faire pleurer, nous faire ressentir ce que le personnage ressent. » (Laura)

« La mise en scène d’une histoire. » (Eva)

« Drôle et touchant. » (Axel)

Et le mot de la fin : « Au début je croyais que c’était nul, mais j’ai vraiment aimé. » (Tony)