Un obus dans le cœur – Limoux samedi 29 novembre

Appelé d’urgence au chevet de sa mère, Wahab, sur le chemin de l’hôpital sent monter une colère irrépressible : cri d’angoisse contre la fatalité, culpabilité…
« Plein de mots, plein de phrases dans la bouche pour couvrir la tempête de mon cerveau, de ma conscience, de mon esprit, mon âme ou peu importe quoi d’autre qui est à l’intérieur, car quelque chose dans ma tête murmure très bas, très très bas, des mots violents, et malgré tout le bruit de l’autobus et de ma colère et le grincements de mes dents, malgré le vent et la neige et la tempête et la rage, je les entends, ces mots venus de la nuit des temps : ma mère meurt, elle meurt, la salope et elle ne me fera plus chier. »

un obus dans le coeur - photo plaquette

« Un obus dans le cœur » est un monologue frontal écrit comme un roman. On y retrouve les thématiques chères à Mouawad, telles que les liens du sang, la quête existentielle, le rêve, la guerre et les arts. Seul en scène, Guillaume Séverac-Schmitz met brillamment son énergie au service de ce très beau texte : fougue et intelligence de l’interprétation, pour un spectacle coup de poing.

« Un obus dans le cœur » est une œuvre humaniste, une ode à la jeunesse, à ses espoirs et à son courage.

SAMEDI 29 NOVEMBRE, 20H45
SALLE MONTE-CRISTO, LIMOUX
(derrière la gare, juste à côté des ateliers du cers)

Tarif plein 15 € / réduit 10 € / jeune 5 € / acti city 1 €
Réservations 04 68 69 53 65 ou atp.aude(@) orange.fr

Durée 1h10 – À partir de 13 ans

Conception, musique et interprétation Guillaume Séverac-Schmitz
Collaboration artistique Thibault Perrenoud
Création lumière Pascale Bongiovanni
Création sonore Flavien Gaudon, Philippe Thibaut
Création des Vidéos et peintures Wajdi Mouawad
Régisseur général/son Yann France
Avec la voix de Pierre-Francois Garel
Photo Vincent Schmitz

De Wajdi Mouawad (éditions Leméac – Actes Sud Junior)
Mise en scène Guillaume Séverac-Schmitz
Collectif Eudaimonia
Production Collectif Eudaimonia. Co-production Théâtre des 13 vents CDN de Montpellier, Cie Sandrine Anglade.

Avec le soutien de Réseau en Scène Languedoc-Roussillon et de la ville de Limoux