SAMEDI 6 OCTOBRE : ouverture de saison à Limoux

L’ASTICOT DE SHAKESPEARE

CINEMA L’ELYSEE  – allée des marronniers – Dès 19 h

Créé et interprété par Clémence Massart sous la direction de Philippe Caubère

Clémence Massart a été l’invitée du JT de France 3 Montpellier mercredi 03/10 pour évoquer sa venue à Limoux avec “l’Asticot de Shakespeare”.
(“le choix du Midi” de 11 : 00 à 16 : 08)
« Qu’on vienne voir Clémence comme on irait voir le dernier panda vivant au jardin zoologique de Vincennes, le tableau interdit de Courbet « l’Origine du Monde », un ultime concert des Rolling Stones ou de Johnny (…) Elle est de cette race-là.» Philippe Caubère

« Dans ce défi à la faucheuse, rageur, rigolard, il y a quelque chose de réjouissant (…) Ce n’est pas Satan qui mène le bal, mais Clémence avec un visage qu’on n’oublie pas : le blanc blafard du clown, l’oeil allumé de la sorcière, la bouche gourmande de l’amoureuse des mots.» L’Humanité

« Clémence Massart, farfadet fada, dont l’apparition dans un splendide costume larvaire, chaussons roses, accordéon en bandoulière, est un grand moment. Dans cette fantaisie à métamorphoses, les surprises succèdent aux surprises. » Le Canard Enchaîné

Un spectacle de Clémence Massart et Philippe Caubère

Sur des textes de William Shakespeare, Charles Baudelaire, Jean Giono, Vladimir Jankélévitch et Philippe Caubère

Paroles des chansons en anglais Joe Cunningham et un anonyme du XVIe siècle,
mises en musique et traduites par Clémence Massart
Chanson Jean Roger Caussimon
Mise en scène Philippe Caubère
Costumes Sophie Lascelles et Verasri Treethara
Marionnette et nez Freddie Hayter
Décors Atelier Un Point Trois
Enregistrements et montage sons Jean-Christophe Scottis
Régie générale Thierry Capéran
Régie plateau et assistante Olivia Chevalier
Photographie Katty Castellat
Production La Comédie Nouvelle (Paris)

Shakespeare est mort, la parole est au ver. L’Asticot de Shakespeare a traversé le Channel entraînant avec lui Hamlet, Le Fossoyeur et Mercutio pour vous parler de ses «petites affaires». En chemin, il a rencontré Baudelaire, Giono, Jankélévitch, Jean- Roger Caussimon, Philippe Caubère et quelques autres, qui vont mener avec lui une sarabande infernale, comique, tragique et musicale,… mortelle.

Dans les années 60, Clémence Massart est trapéziste et jongleuse. Dans les années 70, elle entre au Théâtre du Soleil. Travaille avec Philippe Caubère. Dans les années 90, elle dirige des ateliers pour les acteurs. Elle joue, elle crée. Dans les années 2000, elle rejoint le Footsbarn-Théâtre en Afrique, en Irlande et en Inde. En 2012, elle ouvre la saison de l’ATP de l’Aude (entre autres).

Avec le soutien de la ville de Limoux

Durée 1h20

Un amuse-gueule de choix : Francis Delabre, auteur notamment de « Vis d’éternité », nous a offert une lecture de son cru, lecture musicale qui plus est : ça va déménager.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s