TRACES – LE PETIT THÉÂTRE DE PAIN

 c’était… le vendredi 10 décembre 2010 à Pennautier

ça a duré 2 heures, il ne faisait pas très chaud,
on a eu un peu mal aux fesses,
et ça nous a laissé un souvenir INOUBLIABLE…

Ça démarre par une scène moderne : un projet immobilier et les valises de sottises qu’il trimballe. Ne vous y fiez pas, c’est un prétexte : un prétexte à tranches de vie, une galerie de portraits de quartier. On débarque chez les habitants, par le trou de la serrure. La mise en scène regorge d’inventions étonnantes, qui vous transportent de chantier en réunion publique. On rit souvent. Chez ce couple où la tendresse prend des chemins étranges. Quand un notable revisite Boucle d’Or. Le texte se fait poignant : une mère jette sa colère où elle peut, une caissière met sa vie sur “pause” pour la raconter. Un courant passe, charriant des petits bonheurs qui surpassent les gros malheurs. Le spectateur se laisse emporter, pas dupe : sous le quotidien, l’Existence. Une des forces de ce spectacle, c’est qu’il transpire la vie. « C’est ça qui est bien, avec le théâtre : on peut rire pour de vrai, pleurer pour de faux ». Lire la suite